PARTIE 3

Un article de Exposition Universelle de Paris 1900.

Jump to: navigation, search

Retour à l'Accueil

RETOUR A LA VISITE DE L'EXPOSITION

LE COURS LA REINE ET LA RUE DE PARIS.

  • RUE DE PARIS LA GENESE:

Si l’Exposition proposait, en maintes lieux, toute la palette du spectacle officiel, qu’il fût musical ou théâtral, du répertoire ou traditionnel, le secrétariat général souhaita y inclure le populaire et promouvoir, aux côtés des talents consacrés, les jeunes pousses en voie d’éclosion. C’est ainsi que le projet de la Rue de Paris naquit. Il s’agissait de réunir dans un même lieu un groupement de petits théâtres où toutes les activités de spectacle nouvelles pourraient s’exprimer. Il convenait d’incorporer, en plus du spectacle théâtral populaire et de music-hall, ceux de marionnettes caricaturales, de cinématographe, phonographique et de danse moderne. Le projet fut confié à M. Bertrand, l’un des directeurs de l’Opéra. Malheureusement M. Bertrand dû se retirer du projet et toute la combinaison, si bien montée, s’effondra! La Rue de Paris fut créée contre vent et marée sous l’égide de M. Chardon, secrétaire général adjoint, qui malgré ses charges importantes y consacra une bonne partie de son énergie. Sans la cohésion qu’eut assurée une direction unique celle-ci se transforma en une juxtaposition plutôt qu’un groupement méthodique. Certaines prestations promises dans le premier projet firent défaut et leurs remplaçantes ne présentaient pas toutes les mêmes garanties tant qualitatives que financières.

  • RUE DE PARIS SITUATION:

La Rue de Paris se situait sur le Cours la Reine entre les ponts de l’Alma et des invalides. Sa longueur était d’environ de 600 mètres, et elle occupait la partie droite du cours. La plupart des pavillons de spectacle étaient sur le côté droit de la rue bien que certains s’intercalassent entre les grands palais officiels situés sur la gauche de la rue. Par ailleurs, quelques installations figuraient en sous-sol des quais. Hormis les lieux de spectacles on y trouvait cinq grands restaurants et une multitude de petits édicules, soit fonctionnels, soit récréatifs ou alimentaires. Les images souvenirs les plus courantes, de l’Exposition de Paris 1900, nous présentent les grands pavillons des nations de plein pied, sur les bords de Seine, ou les grands palais du Champ de Mars. La réalité est, que la majorité des pavillons se trouvait sous l’arborescence des jardins parisiens, pire encore certain se trouvait à l’intérieur même des palais thématiques ! En ce qui concerne la Rue de Paris plusieurs rangées d’arbres y avaient été préservées. Cela explique pourquoi nous ne disposons que de peu de documents photographiques des édifices présents en ce lieu. Seules des photographies petit-angle et très ciblées nous sont parvenues.

  • Nous vous invitons à visiter cette Rue en commençant, suite logique de notre visite de l’Exposition, par l’aval de la Seine.

visitez les parties proposées en cliquant sur le numéro bleu du plan.

Navigation