PALAIS DU COSTUME

Un article de Exposition Universelle de Paris 1900.

Jump to: navigation, search

Retour à l'Accueil

RETOUR A LA VISITE DE L'EXPOSITION

RETOUR AU: C DE L'ENCYCLOPEDIE

RETOUR A INSTALLATIONS DANS L'EXPOSITION

[modifier] SECTEUR 5 PAVILLON N° 19 :

[modifier] LE PALAIS DU COSTUME


AFFICHE

  • L’histoire du costume, à travers les âges, avait sa place marquée à l’Exposition de 1900. La classe 85 (vêtements et accessoires) présentait, dans son exposition centennale du palais, des fils, tissus et vêtements, une rétrospective sommaire de l’histoire du costume depuis 100 ans. Il semblait indispensable de remonter plus loin dans l’histoire pour présenter au monde l’évolution de cet art si cher aux créateurs français. Ainsi le projet de M. Félix séduisit-il, non seulement, les membres du commissariat général, mais la profession dans son ensemble.


PAV : 19A ( CP: LEMERCIER )

  • Le pavillon proprement-dit était l’œuvre de l’architecte M. Marcel. Il longeait l’avenue de La Bourdonnais et faisait face à la tour Eiffel. Edifié sur une surface de 2 720 m², sa façade s’étirait sur 85 m de long et sur 32 m de profondeur. Le bâtiment, de style Louis XVI, comprenait un sous-sol, un rez-de-chaussée, un étage et une terrasse. L’ossature de la construction était en ciment armé, recouvert d un revêtement de bois. L’habillage général était en plâtre et l’ornementation en staff. Le centre du rez-de-chaussée présentait un vaste porche et des pavillons d’angle servaient d’entrées latérales. Les pavillons et le porche étaient reliés par les devantures, précédées d’un portique couvert servant de terrasse, du restaurant Champeaux, à droite, et du glacier Gagé, à gauche.


PAV : 19B PORCHE CENTRAL.
(BIBLIOTHEQUE)

PLAN DU PAVILLON

PAV : 19C FACADE PRINCIPALE.
( BIBLIOTHEQUE ALB 06 )

  • L’étage présentait des murs pleins, décorés de treillages et la terrasse était pourvue de tonnelles de feuillages soutenues par des têtes de femmes sculptées. L’ensemble avait un aspect pimpant et gai, et, son élégance soulageait la lourdeur de l’imposant édifice. En pénétrant par le porche central, le visiteur débouchait sur un vaste vestibule ovale. Au centre, un escalier d’honneur conduisait à l’étage. Sur les côtés, des portes conduisaient aux salles d’exposition.


UN BAPTÊME EN 1830. (BIBLIOTHEQUE)

  • L’exposition, proprement-dite, restituait des scènes historiques, originales et typiques en grandeur réelle, et contrairement à beaucoup d’attractions, ici, pas de toiles peintes. Les architectes de chaque reconstitution avaient travaillé de concert avec des historiens et des spécialistes des différentes époques.



INTERIEUR D'UNE HABITATION ROMAINE. BIBLIOTHEQUE)


SCULPTURE DES MANNEQUINS.
(BIBLIOTHEQUE)

  • Les détails architecturaux, le mobilier, les tapisseries et peintures étaient l’œuvre d’artisans renommés. Les personnages représentés étaient des sculptures en plâtre, créations d’artistes reconnus et les toilettes, toutes exécutées dans les ateliers de M. Félix, étaient rigoureusement identiques aux originales. Les plus grandes Maisons avaient participé à l’élaboration des soieries, broderies, décorations et bijoux. En parcourant les différentes salles, le visiteur pouvait embrasser, en 34 tableaux, toute l’histoire du costume de l’Antiquité au XX° siècle.


INSTALLATION DES MANNEQUINS.
(BIBLIOTHEQUE)


SCULPTURE DES TÊTES.
(BIBLIOTHEQUE)


CREATEUR DES BRODERIES. (BIBLIOTHEQUE SP01 )

CREATEUR DU MOBILIER. (BIBLIOTHEQUE SP01 )


  • Dans les couloirs, des vitrines présentaient des articles historiques et rétrospectifs concernant les tapisseries, dentelles, bijoux et broderies…. Enfin, dans la dernière salle l’Académie de Coiffures avait installé une extraordinaire exposition de perruques!


VITRINE RETROSPECTIVE DU COSTUME EQUESTRE. (BIBLIOTHEQUE)

BOUTIQUE DE LA MAISON HENRY. (BIBLIOTHEQUE SP01)

  • Si la galerie de façade du rez-de-chaussée était occupée par le restaurant et le glacier, la galerie de l’étage proposait, sur toute sa longueur, une reconstitution des Galeries de bois du Palais Royal. Des échoppes, au personnel en costume d’époque, proposaient au public des articles de mode.


BOUTIQUE DR.PIERRE (DENTIFRICE). (BIBLIOTHEQUE SP01)

SERIE DE CARTES POSTALES LEMERCIER ILLUSTREES PAR JAPHET.

  • Le projet de M. Félix fit l’objet d’une concession attribuée à la SOCIETE DU PALAIS DU COSTUME. Son capital s’élevait à 2 millions de francs divisé en 80 parts de 25 000 francs chacune. Ces chiffres indiquent qu’il s’agissait plus d’une manifestation artistique sans préoccupation intéressée. L’entrée coûtait 1,50 franc et durant les 206 jours d’ouverture, le Palais reçut 1 148 322 visiteurs. Le chiffre d’affaire fut de 1 322 475, 95 francs à quoi il faut ajouter les sous concessions du restaurant, du glacier et des boutiques de la Galerie de Bois.

___________________________________________________________________________

Poursuivez la visite en cliquant sur les numéros en bleu du plan.

Navigation